Pendant l’hiver, il est nécessaire de se nourrir suffisamment pour permettre à l’organisme de lutter contre le froid, et contre la déperdition de calories dues aux basses températures. Ange Gardien vous livre dans cet article tous les conseils pour garder la forme à la saison froide !

Quels types d’aliments privilégier

Les protéines permettent de mieux conserver la masse musculaire et osseuse, et maintiennent notamment les différents fonctions de l’organisme comme les défenses immunitaires. Consommer chaque jour des aliments comme la viande, de la volaille ou encore du poisson permet d’assurer un apport optimal en protéines.
Le calcium est l’élément essentiel qui constitue les os. En cas d’apport insuffisant, en particulier pour les femmes, l’organisme puise dans le réservoir constitué par le squelette, et le fragilise. Les meilleurs fournisseurs de calcium sont de loin les produits laitiers, et certains légumes : brocolis et épinards par exemple.
La vitamine D, qui fait tant défaut durant les longs mois d’hiver, est très importante. Elle permet entre autre de stimuler l’absorption de calcium par l’organisme, renforce les muscles et prévient ainsi les chutes. Le soleil hivernal ne permettant pas la synthèse suffisante de Vitamine D par la peau, et l’utilisation de crème solaire étant un frein supplémentaire, les experts conseillent tout particulièrement aux personnes âgées de consommer des poissons gras (saumons ou sardines), des œufs ainsi que des champignons.

Bien s’hydrater

Comme en été, un apport en eau suffisant est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, y compris aux performances intellectuelles. Boire 1 à 2 litres par jour est impératif pour les personnes âgées, car la sensation de soif diminue avec l’âge. L’absorption de liquide (non alcoolisé !) permet le bon transport des nutriments et de l’oxygène jusqu’aux cellules, et permet la construction de nouveaux tissus et membranes cellulaires.

En complément d’une bonne alimentation

Si une bonne alimentation ne suffit pas toujours à couvrir les besoins en protéines, calcium et vitamines D, des aliments enrichis comme les jus multi-vitaminés par exemple, proposent de bons apports complémentaires. La prise de compléments alimentaires, en accord avec un spécialiste, peut s’avérer très utile pendant l’hiver (vitamine D ou B12). Manger en plus grande quantité, et privilégier une alimentation plus riche en sucres lents (comme le riz ou les pâtes) permet de pallier la déperdition des calories dues au froid.

À retenir

Afin de passer un hiver en toute tranquillité, consommez quotidiennement des aliments riches en protéines, calcium et vitamines B. Les soupes par exemple permettent d’associer ces nutriments facilement. Mangez en plus grande quantité, et veillez à boire de l’eau abondamment : amateurs de thés et de tisanes : foncez ! Enfin, pratiquez si possible une activité physique régulière, à l’extérieur également lorsque le temps le permet !

Leave a Reply

Centre de préférences de confidentialité

Analytics

Permet de réaliser des statistiques afin améliorer l'expérience utilisateur.

_ga, _gid, _gat_gtag_[ID of website]

Partage

Suivi du partage des articles par addtoany.com

__cfduid, uvc

Autres

Gestion des préférences utilisateur et de la validation de cookies.

_gdpr[allowed-cookies], _gdpr[consent-types], NID (Google)